J’utilise régulièrement les données de courants de surface de l’application Prévisions océaniques de l’OGSL pour le cours Océanographie expérimentale; cela permet à mes étudiants de faire des comparaisons entre des observations de courant récoltées en mer à bord du Coriolis II lors des mission-stages et les prévisions numériques diffusées en ligne. Il s'agit là d'un exercice très formateur qui permet aux étudiants de mieux comprendre la courantologie complexe du golfe Saint-Laurent.

Daniel Bourgault
Professeur
Institut des sciences de la mer - ISMER-UQAR